Le Sentier des Vallons

En savoir plus / Circuits de randonnée / Le Sentier des Vallons

Le Sentier des Vallons

A la découverte des bois et des vallons, sites variés, nature intacte.

L’itinéraire du sentier des vallons vous charmera par la diversité de ses paysages et la richesse de la flore observée, en particulier les fleurs sauvages des bois crayeux, des chemins creux, des sous-bois ombragés.

Départ de l’église vers la mairie, puis montée assez raide du chemin Galbarre où  l’on pourra observer de nombreuses fleurs sauvages, très communes dans les coteaux crayeux mais dont les couleurs bleues, blanches, jaunes, violettes et roses sont si agréables à l’œil sur les tapis de circées ou de gaillets gratterons.

Au sommet, panorama superbe sur le riant village de Blangy-sur-Ternoise. Le sentier descend ensuite vers une grande carrière de craie abandonnée où vous trouverez la mignonnette ou réséda jaune. Epousant le relief des coteaux, le chemin pénètre dans le bois de l’Abbaye où l’on découvrira une grande variété d’arbres et arbustes.

La strate arbustive naturelle est digne d’un jardin botanique. Mais regardons de plus près les fleurs sauvages de mi-ombre et celles du sous-bois sombre : plus de quarante espèces de plantes des bois, certaines assez rares, pour l’œil ravi du promeneur et du botaniste averti ! Discrète sur son tapis demousse, voici l’oxalis, ou surelle, ou oseille, ou pain de coucou... de bien jolis noms pour une fleur ravissante. En revanche, voilà les quatre feuilles presque horizontales de la dangereuse parisette au poison mortel.

Nous arrivons sur le plateau qui nous conduit à Maisoncelle atteignant une altitude supérieure à 100m (119m au lieu-dit «le chêne »). Voici Maisoncelle et sa petite église où Henri V d’Angleterre écouta, dit-on, cinq messes à l’aube du 25 Octobre 1415 avant d’écraser à Azincourt la fine fleur de la chevalerie française. Arrêtons  nous devant la ferme de Mr. Ringard, datée de 1831. Le porche de pierre est une pure merveille et mérite une place de choix sur les guides touristiques. Daté de 1706, il est richement orné d’une vierge et de motifs floraux alliant avec bonheur la pierre blanche et la brique.

Nous traversons Monts puis le sentier prend la direction de Vaux où il reste à découvrir un site merveilleux, isolé, mystérieux... si près des villages et pourtant si loin du bruit. Un vallon compliqué, à la fois transversal et longitudinal, point de rencontre des eaux de tout le plateau, des bois (bois de Vaux et bois Brûlé),  despâturages verdoyants où paissent quelques vaches... un joli coin qui vous charmera !

Nous y avons découvert une magnifique  orchidée rose (l’orchis taché) et une seule.  Ne la cueillez pas ! Admirez-là, photographiez là, c’est une plante en voie de disparition.

De l’autre côté de ce merveilleux vallon que l’on quitte à regret vous retrouvez la civilisation et le panorama de Blingel et son Haras.

Vous pouvez télécharger le descriptif de la randonnée

Et si vous avez un GPS, le fichier GPX associé

Site de Ternois Moteurs Loisirs, spécialiste agricole, motoculture et automobile