Blangy

En savoir plus / Les Poèmes / Blangy

Blangy

Que garde encor Blangy de sa mysticité ?
Quelques rares moellons, qui parsèment la terre
Témoignent de l'endroit où le vieux monastère
Se dressait humblement dans son austérité.

Cependant un trésor entre tous est resté :
Des cendres que le temps de plus en plus altère,
Des reliques, autour desquelles le mystère
Plane comme un divin parfum d'éternité.

Je me suis avancé tout auprès de la châsse.
De lointoins souvenirs, tel un rêve qui passe
Impressionnant mais bref, hantèrent mon esprit.

Et je crus que votre âme errait toujours, ô Berthe,
Sur ces lieux vénérés que la ruine surprit,
Et qu'un levain couvait sous ces pierres désertes.

Jules Garçon, Le Poète Ternésien, dit le "Tervanic", mort pour la france en Novembre 1918 - tiré de "Le Poème du Ternois"


Site de Ternois Moteurs Loisirs, spécialiste agricole, motoculture et automobile